Gagner de l’argent avec Google AdSense

Google a développé une application qui permet de monétiser et d’analyser votre site internet. Google Adsense à pour but de mettre de la publicité sur votre site internet sois automatiquement, soit manuellement avec des bannières que vous choisissez vous-même.

Les bannières présentes proposent des pubs ciblées sur vos recherches précédentes sur Internet. Ce ciblage individuel et personnalisé permet aux entreprises de toucher plus de clients. Lors de la sélection de l’une de ces publicités sur l’une des pages de mon site web, une rémunération met remise. Celle-ci est comprise entre quelques centimes pouvant aller jusqu’à 1 euro et quelques. Mais avant d’avoir les pubs sur le site Web, Google AdSense doit faire des vérifications afin de valider ou non, le partenariat pour les pubs.

Le programme AdSense

Après avoir créé votre site web et l’avoir hébergé sur un serveur internet. Vous devez intégrer votre site internet à Google notamment avec Google Search Console.
Google Search Console va permettre de valider votre site web grâce à votre URL et de le faire apparaître sur Google. Il va également inspecter votre site et ses différentes pages, afin de vous renvoyer un résultat sur l’ergonomie de celui-ci. Cela permet de modifier les différents problèmes qui empêche par exemple de lire le site facilement sur mobile.

Application PageSpeed sur les résultats de mon site web.

Avec cette même application, vous pouvez utiliser PageSpeed Insights. Elle permet d’analyser votre site avec l’URL que vous lui avez donné au préalable. L’application renvoie alors des statistiques de vitesse sur votre site internet avec les différents temps qu’il aura fallu pour faire apparaître le tout. L’avantage notable de cette analyse permet en quelques minutes de vous donner des points négatifs ou à retravailler afin d’accélérer la lecture de votre site sur le Web.

Vous pouvez voir sur la photo à gauche du texte, l’application PageSpeed qui vient de traiter l’URL de mon site Web et me renvoie les différents points positifs et négatifs. Ainsi, j’ai pu constater que les tailles de mes images aux formats PNG étaient élevées. Certes leurs tailles n’étaient que de quelques Ko, cependant PageSpeed me conseille de passer au format WEBP qui permet d’avoir des tailles d’images plus faibles en gardant la qualité initiale.

Bannières Google AdSense

Une fois le site analysé et respectant les différentes conditions de Google Adsense. Vous pouvez commencer à mettre des annonces sur votre site web. Pour se faire, il existe des méthodes variées:

  • Google propose des annonces automatiques.
  • Il existe des annonces manuelles.

Google vous proposer des endroits où il va intégrer des bannières, entre les textes et/ou les différentes sections. Vous pouvez également choisir de ne pas afficher toutes celles choisies par Google, d’un simple clic.

Ainsi, au lieu d’avoir 6-7 pubs, vous pouvez choisir d’en avoir que 3-4 afin de ne pas surcharger la page. En ce qui concerne les annonces manuelles vous avez le choix de faire ce que vous souhaiter. Des codes HTML sont mis à votre disposition avec des bannières de différentes tailles. Vous pouvez les mettre sur les côtés, au-dessus et en dessous sans oublier dans les textes. Ce mode demande plus de temps et nécessite de mettre des codes HTML. Il faut donc savoir bien positionner et utiliser le HTML donné.

Les statistiques par clic sur les pubs présentes sur votre site

Couverture

La couverture est un bon moyen de savoir si Google a trouvé des annonces en réponse aux demandes. Cette couverture est un pourcentage :

  • Couverture = (nombre de demandes d’annonces ayant renvoyé des annonces/nombre total de demandes d’annonces) * 100

Si le pourcentage est élevé proche de 100 %, Google a pu diffuser des annonces en réponse à la plupart des demandes. À l’inverse un pourcentage faible signifie que Google n’a pas pu fournir des annonces adaptées à la page du site web. On peut donc se rendre compte si notre site internet attire les pubs ou non.

Clic

Google AdSense met à disposition différentes informations permettant de voir les statistiques des annonces par rapport aux annonces. Tout d’abord le nombre de clics, pour les annonces standards, cela correspond au nombre de fois qu’un internaute clique sur une annonce. Cela permet de voir si vos annonces ont un impact.

Coût par clic (CPC)

Le CPC correspond au montant que le webmaster gagne lorsqu’un internaute clique sur une annonce. Il est important de savoir que le CPC est déterminé par l’annonceur, ainsi certains annonceurs et certaines pubs payerons davantage par clic que d’autres. Il existe différents types de ciblage, les annonceurs peuvent choisir entre différents ciblages :

  • Ciblage contextuel basé sur les mots clés, les liens du site et la fréquence des mots.
  • Ciblage par emplacement, permet aux annonceurs de choisir des emplacements d’annonce spécifiques ou des sous-sections spécifiques de votre site Web d’éditeurs pour y diffuser leurs annonces.
  • Ciblage pour publicité personnalisée, permet aux annonceurs de toucher les internautes en fonction de leurs centres d’intérêts et de leurs dernières recherches.

Ainsi, lors de la création de votre site web, vous pouvez mettre des liens afin d’être touché par les ciblages personnalisés et contextuel.

Coût par engagement (CPE)

Certains annonceurs utilisent les systèmes d’enchères CPE, ils ne paient que si leurs annonces suscitent activement l’engagement des internautes. Ce type d’annonces est en générales larges et prend de l’espace. De plus, il est nécessaire que l’internaute interagisse avec les annonces par exemple, on est payé uniquement lorsque l’internaute passe la souris deux secondes sur l’annonce.

Taux de clics (CTR)

Le CTR est très important, il permet de savoir si les gens clics sur les annonces présentes sur votre site.

  • CTR de l’annonce = Nombre de clics/Nombre d’impressions de l’annonce

Encore une fois plus le pourcentage est élevé et plus vos annonces impactent les gens et les incités à cliquer. À l’inverse plus il est faible et moins vos pubs impactent. Le nombre de visiteurs joue un rôle très important dans ces chiffres.

Taux de clics des pages (CTR)

Le taux de clics des pages, permet de se rendre compte le pourcentage du nombre de clics par page. Ainsi plus le CTR d’une page est élevé, et plus les pubs qui y sont présentes attirent les internautes et suscite plus de clics. Vous pouvez donc voir quelles pages rapporte le plus et donc quels sujets attirent les clics.

  • CTR pages = clics/pages vues

Voici la grande majorité des choses à savoir sur ce qui concerne les clics des annonces. Il reste encore des choses en ce qui concerne les clics, vous pouvez aller sur le site de Google AdSense pour plus d’information. Google AdSense.

Les différents revenus par impressions

Revenu par mille impressions (RPM)

Ce RPM est un indice utile afin de programmer vos annonces, vous pourrez voir vos différents revenus selon certains critères.

  • RPM = (revenus estimés/Nombre de pages vues) * 1 000

Donc il se peut que vous ayez peu de visiteurs, mais des revenus élevés et donc un RPM élevé. Ceci s’explique par les types d’annonces sur votre site. Au contraire, il se peut que vous ayez un gros trafic, mais des résultats faibles dus aux types d’annonces. Pour finir, le RPM vous permet de comprendre la taille de votre trafic ainsi que le type d’annonce et quelles pages sont les plus rentables.

RPM des annonces

Un peu similaire au paragraphe suivant, cette fois-ci on s’intéresse à une annonce en particulier.

  • RPM de l’annonce = (Revenus estimés/Nombre d’impressions de l’annonce) * 1000

Le RMP d’une annonces vous permettra de voir quelles annonces de quelles pages fonctionne le mieux. Vosu pourrez ensuite modifier pour avoir le meilleur rendement possible.

RPM des annonces

Un peu similaire au paragraphe suivant, cette fois-ci, on s’intéresse à une annonce en particulier.

  • RPM de l’annonce = (Revenus estimés/Nombre d’impressions de l’annonce) * 1000

Le RMP d’une annonce vous permettra de voir quelles annonces de quelles pages fonctionne le mieux. Vous pourrez ensuite modifier pour avoir le meilleur résultat possible.

Voici l’interface générale de Google AdSense avec différentes statistiques possibles.

Comment gagner de l’argent avec YouTube ?

Depuis longtemps, YouTube est la plateforme vidéo qui génère le plus de vue et de trafic au monde. Nombreuses sont les personnes ayant réussi à percer dessus. Il est nécessaire de créer des contenus de bonnes qualités afin de fidéliser les internautes afin qu’il s’abonne à votre chaîne YouTube.

Les publicités et les placements de produits sur YouTube

YouTube propose une rémunération via des pubs. Celle-ci apparaît au début ou durant le visionnage de la vidéo par les internautes. Ces pubs sont créées par des annonceurs qui recherchent à attirer du monde sur leur site ou à toucher plus de personnes. Ainsi, vous êtes rémunéré par l’annonceur qui passe par l’intermédiaire de YouTube. Chaque pub, vous rapport une certaine somme d’argent qui varie en fonction du type d’annonce, du prix payer par l’annonceur et sûrement de l’importance de votre chaîne. Il sera sûrement plus intéressant pour certains annonceurs de publier sur des grosses chaînes YouTube qui impactent un nombre élevé de personne que sur des petites chaînes. Ces annonces coûteront plus cher. Ainsi, les Youtubeurs toucheront un plus gros cachet.

L’objectif de la page est de vous parler des conditions nécessaires afin d’obtenir une rémunération. Pour ce faire, je vais utiliser mon compte afin de vous montrer les diverses étapes.

La plateforme YouTube vous permet de partager des vidéos avec le monde entier. Ces vidéos peuvent être liké ou disliké. Si un internaute apprécie votre travail et vos contenus, alors celui-ci peut s’abonner à vous sans rien payer. Ainsi, YouTube propose une source de rémunération qui se présente sous forme de publicités ou d’annonces avant, pendant et après votre vidéo.

Les conditions du partenariat YouTube

Les pubs sont automatiquement mises par YouTube sur votre vidéo, il vous suffit de choisir à quel moment vous décidez de les faire apparaître. Pour être soumis à cette rémunération, vous devez respecter diverses obligations pour pouvoir prétendre au partenariat YouTube. Il vous est demandé de réaliser quelques tâches plus ou moins compliquées. Premièrement, vous devez respecter les règles de monétisation. En quoi consistent ces règles ? Elles sont assez simples, mais il en existe un grand nombre.

  • On peut citer, le respect du contenu : langage inapproprié, Violence, Contenus réservés aux adultes… Plus de détails sur les consignes YouTube.
  • L’inscription au Programme Partenaire YouTube nécessite de faire partie d’un pays ou le programme est disponibleListe des pays.
  • Vous devez posséder un compte AdSense. Cette plateforme vous permet d’être rémunéré et de voir les différentes statistiques liées au visionnage des annonces présentes sur vos vidéos.
  • Enfin, il reste 2 paramètres les plus importants est obligatoire, mais aussi les plus durs à réaliser, qui sont :
    • 4 000 de visionnages sur les vidéos durant les 12 derniers mois.
    • Il vous faut également compter un nombre total de 1000 abonnés à votre chaîne.

Si certaines conditions ne sont pas respectées et en particulier le premier point, vous pourrez voir votre rémunération bloquer, votre compte suspendu pour une certaine période ou bloquer définitivement.
La pub est le moyen utilisé par YouTube pour rémunérer ces Youtubeurs, elles proviennent des annonceurs qui souhaite toucher une grande audience. Cependant, vous pouvez, via YouTube, faire des placements de produit, bien sûr en respectant les règles des partenaires et de la plateforme. Il est possible que ces partenariats vous rapporte plus d’argent que les pubs cependant, il ne dure qu’un certain temps.

Les placements de produit

Les placements de produits sont des partenariats réalisés entre les Youtubeurs et les entreprises chaîne de produits ou marques. Elles permettent soit de gagner de l’argent en échange de présentation de produits ou plus simplement de visibilité ou par le biais de partenariat dans les vidéos. Par exemple, on connaît bien Red Bull qui finance les vidéos de sport extrême, afin que les youtubeurs ou sportifs, puissent réussir leurs défis.

L’estimation des revenus YouTube par le biais de placement de produit est très variable en fonction de la popularité des personnes, du contrat signé et également des discussions entre les deux parties. Ce sont des contrats confidentiels.

Parier sur le football

Comment parier et gagner au foot ?

Il existe plusieurs façons de parier que ce soit sur le foot ou sur les autres sports :

  • Dans les bureaux de tabac, les offres de paris sont réduites, on y retrouve les paris les plus connus. Vous devez également parier sur des matchs à l’avance, c’est-à-dire que vous ne pouvez pas parier en direct. Cependant, le pari en bureau de tabac permet de garder un certain contact physique tout en limitant le dépenses.
  • Parier en ligne, aujourd’hui, vous pouvez trouver une dizaine de bookmakers pour parier sur le net. Ils possèdent une palette de paris très élevée jusqu’à 7000 paris. Vous pouvez parier sur des matchs en live tout en ayant les statistiques à porté de main. Dans les paris en ligne, on peut vite tomber dans la dépendance.

Bien sûr, il faut savoir garder son sang-froid et ne pas mettre tout son argent d’un seul coup suite à un pari perdant.

Les différents types de paris

Il existe différents types de paris :

Parier sur le Résultat du match

Le pari le plus côté dans le monde des bookmakers, vous devez faire un choix entre trois options, l’équipe à domicile est gagnante, le match nul ou l’équipe extérieure est gagnante. Ce pari assez simple sur papier peut devenir compliqué lors de match important par exemple pendant la league des champions ou des matchs internationaux lors de compétitions.

À savoir, que lorsque vous jouer un tel pari, votre équipe sélectionnée gagnante doit gagner avant la fin du temps réglementaire. Si votre équipe gagne pendant les prolongations ou les penaltys alors vous ne gagner pas votre pari.

Parier sur le nombre de buts

Si vous ne connaissez pas l’issu probable d’un match, mais vous savez que l’une des équipes possède la meilleure attaque et que l’autre à l’inverse possède la pire défense, vous pouvez miser sur le nombre total de buts durant la rencontre. Vous avez le chois entre :

  • « Plus », aura t’il plus 2.5 buts lors du match. Vous gagner si le montant total des but est supérieur à 2.5 buts soit un minimum de 3 buts.
  • « Moins », aura t’il moins de 2.5 buts. Vous gagner si le montant total de but est inférieur à 2.5 soit un maximum de 2 buts.

Plus vos choix sont peu risqués, plus la cote est proche de 1. Exemple pour les paris de moins de 7.5 buts et plus de 0.5 but la cote est presque nul. Ainsi, vous n’avez pas besoin de choisir une équipe gagnante, mais leur nombre de buts cumulés.

Les scores exacts

Un peu comme pour le nombre de buts, vous devez trouver le score exact du match dans le temps réglementaire, c’est-à-dire sans propagations ni penaltys. Ce type de paris est bien plus difficile que le précèdent. Les côtes y sont généralement bien plus élevées que pour les autres paris, dues fait de la difficulté.

Les Buteurs, doubles chances et handicap

Il existe encore quelques paris très connu :

  • Parier sur les buteurs de la rencontre.
  • Les doubles-chances vous permettent d’avoir de choix en 1. Par exemple un match en Lyon et Marseille, vous avez le choix entre 3 paris Lyon ou match nul / Lyon ou Marseille / Marseille ou nul. Les côtes y sont plus faibles, mais permettent d’avoir deux fois plus de chance de gagner.
  • Lors de pari Handicap, vous devez par exemple choisir l’équipe vainqueur avec un nombre de buts d’écart. Par exemple, Lyon gagne contre Marseille avec plu de 3 buts.